mercredi 12 novembre 2014

Long time...

Ce soir, je veux juste laisser quelques mots ici. Je sais que ça fait longtemps que je n'y ai écrit.

Quelques mots parce que le monde change, les choses changent, les gens changent.

Mais certaines choses restent immuables.
J'ai regardé récemment la trilogie de Underworld. Puis les X-men. Jean. Wolverine. Que de souvenirs.
Et puis... Oh peu importe...
Oui, parce que peu importe les souvenirs, gardez les meilleurs.
Comme lorsque vous marchez dans le sable, vous vous souvenez de la douceur des grains coulant entre vos orteils, de sa chaleur, de son chuintement, de sa caresse particulière, conservez les bons souvenirs.

Il ne faut jamais dire "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau". Il arrive, par quelque heureux hasard, parfois, dans la vie, de pouvoir y boire. Il arrive, au détour d'un boulot, d'une bouteille de champagne ou de Gewurtz, d'une rencontre, d'un sourire, d'une communion, d'une passion, d'une musique, quoi que ce soit... de pouvoir y boire.

Gardez toujours ces souvenirs en vous, ils vous rendront et libres et heureux.

Et si un jour vous êtes tristes, malheureux, ou que la vie vous nargue, faites le pas de ce souvenir. Il vous montre ce dont vous avez été capable, et ce dont vous serez encore.
Et reprenez votre vie en main.
Contrôlez votre vie, qui vous êtes, et non pas qui le monde veut que vous soyez.


Because the people who are crazy enough to think they can change the world, are the ones who do.*

-Parce que les gens qui sont suffisamment fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde, sont ceux qui y parviennent.-

Et si vous ne pensez pas que vous êtes assez fort(e)s, assez bien, assez quoi-que-ce-soit pour quelqu'un d'autre, vous vous trompez. Totalement. Vous êtes mieux que ça. Plus fort(e)s, plus grand(e)s, plus important(e)s.

La race humaine a un défaut majeur, elle regarde son petit nombril.
Vous faites partie de l'univers. Et l'univers est infini.

Alors si vous avez quelque chose à dire à l'Univers, ne le dites pas simplement.

Hurlez-le.







(*) S. Jobs.

lundi 4 août 2014

Chronique de l'incroyable connerie de l'homme... Volume 0

Ah bah... Quand on cherche de la connerie, le plus facile, c'est d'abord de regarder les guerres.
Une fois que tu regardes les guerres, tu te rends compte que 98% tout au long de l'Histoire, et proportionnellement au temps passé, sont dues aux religions.
Une fois que tu as fait le calcul et que tu te rends compte le temps que passe l'homme à taper sur l'infidèle son connard de voisin, tu prends la mesure d'une partie de la connerie humaine.

Alors, quelle dimension, quels critères, quels éléments concrets donner à cette connerie ?

Prenons un exemple très actuel... Au hasard, l'islam (oui, je sais, c'est pas du tout au hasard). Source immémoriale et éternelle de connerie humaine. Oui, purement humaine. Mohammed, mahomet, tu l'appelles comme tu veux, c'est juste un connard de chef de guerre, un peu dérangé dans son égo monumental, et qui a décidé de prendre un peu des préceptes et dogmes des principales religions de l'époque (qui avaient déjà leur bonne dose de connerie suivie...), qui a fait un mix façon David Guetta (autant dire que c'est déjà de la merde), et qui l'a foutu dans un bouquin. Pire !! C'est même pas lui qui l'a écrit, puisque c'était de transmission orale !! Donc c'est son beau-papa qui a commencé à rassembler tout ce qu'il avait pu débiter dans sa vie !!
Hé oui !! Tu ne le savais peut-être pas, mais le Mahomet, il a juste blablaté, jamais écrit une ligne !!!
MAIS POURQUOI TU DIS CA ?! T'AS PAS LE DROIT !! C'EST SUBJECTIF !!!
Effectivement, ça aurait pu l'être. Si par exemple j'avais dit : l'islam, c'est de la merde, parce que les femmes doivent se planquer sous leurs rideaux noirs. Ca, c'est subjectif.
Alors que je peux être très objectif !! Par exemple : il faut savoir qu'à l'époque du fameux inventeur de ce qu'il allait devenir le Coran, le porc était un animal très répandu dans ces contrées.
Quand même, quand il y a de la bouffe, et plein de monde qui crève de faim dans ton pays, faut pas être con !!! Alors pourquoi "Vous sont interdits la bête morte, le sang, la chair de porc..." (Sourate 5, v. 4)
Si je prends la Bible, c'est pareil : "Vous ne mangerez pas le porc, ...Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts : vous les regarderez comme impurs".
(Lévitique, chapitre 11, verset 7-8)
Alors pourquoi ??
Pour 2 raisons : dans ces pays, avec la chaleur, à peine l'animal était mort, sa viande s'avariait extrêmement vite (développement de bactéries, des virus etc). Il y a eu historiquement plusieurs épidémies à cause de cela. L'autre raison est que le porc n'a pas de cou. Il ne peut être égorgé rapidement, donc vidé de son sang suffisamment vite. Cela a une conséquence directe, c'est que l'acide urique contenu dans le sang y reste et imprègne les tissus, les muscles, les organes. Ce qui, au bout de quelques minutes dans la chaleur, rend le porc impropre à la consommation (Environ 95% d'acide urique reste dans le corps même égorgé) et toxique pour l'homme.
D'où le : "Nan, bouffez pas du cochon, une fois mort il est plus bon à bouffer... Bon, pour que tous les cons puissent comprendre, le bouffez pas, il est impur. Pis c'est Allah qui me l'a dit, comme ça vous fermez tous vos gueules en plus."

Evidemment qu'aujourd'hui le porc n'est plus impropre à la consommation, surtout dans nos contrées occidentales.
Mais y'a toujours des crétins décérébrés qui suivent les yeux fermés ce qu'un connard a dit y'a 1400 ans...

OUAIS, MAIS BON, TU PEUX PAS TE BASER LA-DESSUS POUR DIRE QUE C'EST DE LA MERDE QUAND MEME !!!
Non, c'est vrai pas que ça. Par contre, sur ça, oui :
"L’hérétique, c’est le musulman qui renie sa religion, devient juif, chrétien ou athée de son propre gré. On le somme dans un délai de trois jours pour revenir à l’islam, s’il refuse, il sera passible de la peine de mort."
La Voie du musulman - Cheikh algérien Abu Bakr Al-Jazairi

Donc si je comprends bien, cette religion tu ne la choisis pas ... Donc c'est une croyance forcée. Un déni de la liberté de croyance. Une secte de 1,3 putains de milliards d'adeptes, aussi enfoncés dans leurs préceptes dont ils ne connaissent même pas l'origine, et engoncés dans leur incapacité à évoluer.

La Charia en France s'installe gentiment, merci les trouducs de gauche qui nous font des "les musulmans de France, c’est la France" (Valls, va te pendre, merci, puis emmène avec toi tous tes copains, Hollande, Cazeneuve et Taubira parce que la France, c'est CERTAINEMENT PAS les musulmans de France, faut que tu relises tes bouquins d'histoire, espèce de gros con).

Enfin, pour mettre un terme à ce billet que je pourrais longuement continuer, mais user mes doigts sur ce sujet qui ne le mérite pas m'ennuie, je vais revenir à un discours plus modéré.
Je vais simplement laisser une musulmane s'exprimer. Une musulmane de la grande majorité pacifique.


Allez, qui reveut du jambon ?

samedi 14 juin 2014

Vendredi 13

Aucune superstition. C'est juste un vendredi 13 juin.
Néanmoins...

Parti tôt le matin, je rentre sur le périph sur ma moto, il fait grand soleil, c'est du bonheur.
Je passe à côté de Safran...
A l'instant même où le bâtiment quitte mon champ visuel, une ligne de courbes attire mon œil. C'est une décapotable. Grise argentée. Une authentique Porsche 326...
Je n'en avais jamais vu en réel...
Pas ma came, mais joli bruit, et courbes un peu rétro, sympa... Je m'attarde un peu à ses côtés pour la voir mieux...

Arrivé au boulot. La matinée se passe non sans de multiples embûches (évidemment)... Et si vous avez des fonds dans la banque au logo vert et petites étoiles, écoutez mon conseil : sortez vos fonds de là.
VITE.
Je vous jure. Faites-le. Ca sent très très très mauvais (et j'ai des raisons non publiques de le dire, croyez-moi).

Repas franco-indien à midi, qu'on a planifié avec mon collègue, en amenant les victuailles. Et un petit Gewurtz comme on l'aime !
L'après-midi ne vaut pas mieux que le matin. Mais au moins, c'est la dernière ligne droite.

Aïe, complètement oublié, faut que j'aille chercher un recommandé à la Poste. Bon, vu que je ne sais pas si c'est pas un gros coli, je fais appel à une amie qui habite pas loin de ma Poste, avec une voiture. Sauf qu'il faut que j'y soie. Il est 18h42 quand je pars. La Poste ferme à 19h.
Vite, le périph dans l'autre sens... Et là, je tombe à la porte d'Orléans sur une petite PGO à la robe anthracite, aux lignes aguicheuses, vrombissante.
OK.
Je commence à tiquer... Ca en fait de la coïncidence déjà ...
A fond à fond à fond. Je vois les minutes défiler, et me dis que je n'y arriverai pas.
Re-passage au niveau de Safran.
SERIEUX ?!!! Une autre PGO, rouge bordeaux, celle-ci !!! En 1 an, j'en ai pas vu 1 seule (sauf en vitrine), et là, ce jour, 2 sur le même trajet ???!!
Bon. Va ptêt falloir que j'ouvre mes oreilles un peu plus à ce que le monde entier me souffle là !...

Encore quelques coups de poignée : 18h56, je suis à la Poste de Boulogne. Record absolu battu, c'est clair, 14 minutes... Sans prendre trop de risque d'ailleurs. Quand même, je ne ferai pas ça tous les jours.
Bon, je prends mon truc (c'était juste une lettre), mais vu que mon amie était venue exprès au cas où, je lui propose un dîner. Elle avait prévu d'être avec une autre amie, pas de souci, on se dit qu'on se rejoint un peu plus tard, et qu'on réfléchit au restau.

20h15, on se rappelle.
Moi : "Bon, vu que tu n'aimes pas le japonais, on peut se faire un libanais, un p'tit restau français, ou alors le Chez Clément près de chez moi." (ouais, il est à 5 minutes à pied, j'adore :) !!)
Elle : "Ca te dirait, un portugais ?"
Moi : "..." (Pressentiment, déjà-vu, compréhension instantanée, souvenirs 8 juin 2013...)
Elle : "C'est aussi des fruits de mers, mais paraît que c'est top, j'ai trop envie de ça ! On part, on en a pour 15 min"
Moi : "Ok." (Pas le choix, et de toute façon, que faire d'autre ? Vendredi 13, as-tu un truc à me dire ????)
On raccroche, et je fais 2-3 trucs (Oui, parce que je suis aussi à 5 minutes de ce restau), et je pars.
J'y arrive.
Je ne m'étais pas trompé... Le Pedra Alta...



Et voilà la taille d'un plat pour 1 personne... Même à 2, c'est impossible de finir (je vous jure qu'on a essayé), et la 3è avait un plat "demi-portion", avec un filet mignon complet de porc dessus !!! Genre 7 pavés de 8 cm x 5 cm x 4 cm !!!


Comme je n'y connais absolument rien en vin portugais, la serveuse nous conseille un truc, je ne fais pas attention, c'est un nom portugais.
Sauf que...
Evidemment. Gatão, Vinho Verde.
L'impression d'être une corde de guitare sur laquelle une entité invisible joue joyeusement... Un air acide mais pas désespéré.

Bon, un excellent repas, vraiment. Excellent.
Et puis on sort, la nuit est douce, on décide de marcher. Je raccompagne les filles avant de me rentrer.
Et, pendant que je longe le cimetière de Boulogne... Là, au-dessus du mur...
La voilà qui me fixe... Rapide vérification (merci mon iPhone) ... Oui, c'est bien la pleine lune...



OK.
Bon, ben au moins, là, c'est clair pour ce jour.

L'univers parfois nous parle. On ne l'entend pas toujours.
Ce jour, il a hurlé, m'a soufflé dans les bronches et les conduits auditifs, et m'a mis encore une paire de claques...

Je ne peux pas le laisser me parler sans réponse, comme ça.
Je ne peux plus. Faut que je fasse quelquechose. Dans un sens ou dans l'autre.
Tant pis pour les 2 fois où j'ai fui.
The best is yet to come, je me le suis assez répété.
Let's do it.




PS : Ah, petite découverte fabuleuse ...
A tous mes amis celtes, germains, scandinaves, vikings, russes, guerriers et guerrières, mages et sorcières, ceux qui aiment la cornemuse et Rammstein.
Que cette nouvelle journée vous apporte gloire, force, sagesse.
Que cette musique vous aide à entériner vos décisions. Aussi folles ou insensées vous paraissent-elles. Je m'engage sur une voie floue, probablement bien sombre. Mais si je ne le fais pas, je ne saurai pas si ça ne valait pas le coup.
Il vaut mieux goûter le risque de ce qu'on veut, que de vivre avec le regret de ne l'avoir jamais fait et d'avoir raté quelquechose.

Et fuck les taxis, le Brésil et les footeux.

lundi 2 juin 2014

Arrgggh...

Ne pas craquer
Ne pas craquer...
Non... Ne pas craquer
Encore... Ne pas craquer
... Ne pas craquer
Ne pas craquer... arrrhhhhh
Ne pas craquer...

Ne pas craquer...
P'tain c'est dur.......

vendredi 16 mai 2014

Pensée de la nuit ...

Il vaut mieux dire les choses même si le moment n'est pas le bon, que ne plus pouvoir jamais les dire.

jeudi 15 mai 2014

Citation du jour.

"Never never never give up" - Winston Churchill.

Je crois que cela est self-explanatory ...


Et puis je suis tombé là-dessus en allant faire des courses...


Failli prendre celui-là :



Je le fais bien, Sid.
Seul, esseulé et solitaire.

vendredi 4 avril 2014

Volcanisme céphalique

Cette nuit est juste... Prolifique. Incroyablement chargée en pensées, émotions, réflexions.
Je le sentais venir ces derniers jours, l'intensité montait en puissance.
Mais ce soir... C'est encore plus fort, ça atteint un paroxysme.
Tout s'est mis en place dans ma tête avec la simplicité d'une évidence.


J'ai entamé mon 5ème livre en parallèle.
Et celui-ci sera un thriller.
Impossible de dormir, j'ai le cerveau en fusion, et les doigts en feu ...
Cette nuit va être longue.
Et un meurtre a été commis...

jeudi 3 avril 2014

Rêverie d'un soir d'une Lune timide ...

Rentrage de nuit... Ouais, c'est un peu chargé en ce moment.
Marrant de reparler de la SMA, avec le fils d'un ancien personnage incroyablement populaire de la boîte, parti à la retraite quelques temps après mon arrivée, de se rappeler plein de souvenirs...
Marrant de rentrer de nuit en moto, et sur le périph' vide, se laisser partir à rêver en regardant cet astre sélennite, qui pointe à peine son nez entre les nuages, mais que je ne peux rater...
C'est vrai que cette Lune et moi, on a un sacré lien quand même !...

mardi 1 avril 2014

La malédiction du masseur

"Les cordonniers sont les plus mal chaussés"
Cette phrase, même si elle n'est pas une généralité, peut parfois s'avérer très aiguë et très juste.
Pour moi qui aime masser, qui cherche à soulager les douleurs de dos, de nuque, de bassin, etc de nombreuses personnes, avoir mal au dos n'est pas une fatalité. Il y a des remèdes. Il y a des solutions.
Ou, quand ce sont des causes graves, il y a des choses qui permettent d'adoucir ce mal.

Mais quand c'est moi... Etre dans l'impossibilité de me masser, de courir, de marcher, de me relever normalement, c'est juste horrible.
Ca fait 2 semaines que ça dure, là.
Diagnostic : lombalgie avec inflammation grave du nerf sciatique.
Un arrêt maladie ? Que nenni !! Tous les jours au boulot, mal ou pas. Dormi ou pas.
Ou pas, le plus souvent.
2 semaines à avoir l'impression de me traîner comme un vieil homme.
Ca fait mal comme si on vous plantait des clous de 30 cm dans le bassin et la colonne vertébrale.
Des décharges.

Alors je serre les dents. Les poings. Et les abdos.
Et je me relève.
Rien à foutre de la douleur.
Ca peut tirer et faire mal tant que ça veut.
Il y a certaines douleurs, que d'autres ont ressentis, qui sont ou ont été bien pire que ça, je ne peux pas me plaindre de ce "petit" mal de dos.
Alors je ferme ma gueule.
Paraît que je suis un warrior. Au moins je suis debout.

Du coup, j'ai commencé un programme personnel pour me remettre en forme. Fini les repas opulents le soir.
Je travaille mon dos (ouais, malgré la douleur), et je soigne ma nutrition.
Cet été, je veux retrouver mon corps bien. Les abdos au moins un peu dessinés, les fesses fermes, et cramer la graisse en trop.
J'ai étudié les mécanismes corporels pour ça.

Mais 2 semaines... C'est long déjà.
FUCK YOU, PAIN !
Je suis plus fort que toi.

mercredi 19 mars 2014

Transposition flippante !

Vous avez, tous autant que vous êtes, déjà ressenti un frisson en regardant un film ou une série dans lequel il y a une partie flippante. Et cela vous a fait rire.
Imaginez maintenant que tout ou partie seulement de cette scène se transpose dans la réalité.
Beaucoup moins rigolo, du coup, hein !!!

C'est ce qui m'est arrivé ce matin, à 6h30...
Si vous avez déjà regardé Dr Who, vous vous souvenez peut-être de l'épisode pendant la seconde guerre mondiale avec les enfants, et ce petit garçon avec un masque à gaz qui cherche sa maman d'une voix terrifiante "Moooommmmyyyyyy ! Are you my mommy ?"
Ayant enfin pu trouver un peu de repos cette nuit (merci la codéine pour le coup !!), ce matin je me réveille en sursaut.
La même voix : "Mooooommmmyyyyyy !!"
Le temps d'émerger (2 secondes, vu le taux d'adrénaline instantanément répandu dans le cœur !!) et je me rends compte que c'est le gamin de la voisine. Ce sont des irlandais. La voix parfaitement identique...
Bref... J'en ai ri tout seul...

Aaaah doux souvenirs avec Rose Tyler...

mardi 18 mars 2014

Autoportrait

Je n'ai jamais pensé que j'y arriverai un jour...
J'ai bien dû y passer 15 jours (enfin ... 15 nuits quoi ...), pendant que je réfléchissais, faisant mon autoportrait intérieur tant qu'extérieur...
J'ai failli laisser tomber un paquet de fois, par manque d'envie, par insatisfaction (encore aujourd'hui, mais je ne crois pas que j'arriverai à mieux) ou par manque d'inspiration...
Il y a un peu plus de 2 semaines, en ouvrant ce Gimp, sans savoir ce que j'allais faire...

Voilà donc le résultat. Je sais, c'est pas forcément bon, ou ressemblant. Mais ça a le mérite que j'aie essayé de le faire au moins...
Et je n'en suis pas mécontent.
Si ça vous chante, vous pouvez laisser un commentaire, j'en tiendrai compte, promis...
(Cliquez dessus pour l'image en taille réelle)



jeudi 13 mars 2014

Le dicton du jeudi ...

"Quand le sommeil t'a fuit,
Prépare-toi à une journée pourrie !"

Ouais...

Le quotidien n'est pas routinier !

Dimanche, ballade à moto. Quand il fait beau comme ça, je me suis dit que faire une virée à moto, ça pourrait être une bonne idée. Destination ? Hmmmmmm
Après quelques instants de réflexion, j'opte pour les lacs de Meudon.

Long time que je n'y suis retourné...
J'avais l'habitude d'y aller quand ça n'allait pas, pour réfléchir, la nuit. Ou quand ça allait bien, et que c'était la pleine lune, pour sentir cette énergie fondamentalement différente lorsque la lune baigne de sa densité maximale l'atmosphère très particulière de cet endroit...

Allez, let's go !!

Le temps d'enfourcher mon bleu destrier, me voilà sur la N118.
Et là, juste après avoir passé le Pont de Sèvres, à l'embranchement, un magnifique renard. Mort. Couché sur le flanc, la tête à l'envers.
Image immédiate : le générique de Tru Blood, avec le renard qui ... Enfin, ceux qui l'ont vu savent ce que je veux dire.
Des images, des sensations qui me reviennent, une vraie madeleine de Proust, ce truc !!!! ^^

Je monte jusqu'à Vélizy2 tout en pensant à mon renard. Et là, commence une résurgence de mes années ByTel. J'étais incapable de dire ce que je faisais mais ... Ma moto, mon cerveau ont retrouvé tout seul le chemin... Et quelles incroyables sensations...
10 ans après être venu pour la dernière fois, les images reprenaient leur place, les souvenirs, l'inconscient se rouvrait à un vécu ancien, qui me paraissait enfoui très loin... Les routes, les ronds-points, le parking, le tour du lac, les souches, les rebords bétonnés, l'arbre tombé... Tout est là...
Bref, presque un pèlerinage en l'espace d'une heure ou un peu plus...

Je ne dirais pas que remuer les choses en nous est toujours une bonne chose. Mais incontestablement, cela nous bouge le cul, et nous fait poser des questions...
Et si ....
Pourquoi je ...
Mais ...
Comment demain ...

Et voilà que le cerveau se remet à carburer encore plus vite que mon carburateur en V-Twin...

Sinon, je pense avoir choisi la moto que je vais m'offrir dans quelques semaines / mois : Yamaha MT-07.
Je ne veux pas d'un monstre (j'hésitais avec la Ducati Monster 696), et l'ER-6N est vieillissante... D'autre part, je n'ai pas envie de me prendre une Hornet, trop capricieuse sur la route par rapport à mon usage. Et trop gourmande en carburant. La MT-07 semble un bon équilibre.
Pas envie de me tuer. Pas tout de suite en tout cas.

J'ai commencé la ré-écriture de ma nouvelle également. C'est déjà pas facile de se mettre à la place d'une femme, mais alors en plus quand il s'agit d'essayer de comprendre et de ressentir ses émotions, ses sentiments, ses pensées...
Si parmi mes lecteurs il y a des membres de la gente féminine qui souhaiteraient faire partie de mes beta-lectrices dont les remarques acerbes sur mes pauvres écrits pourraient m'améliorer, vous êtes les bienvenues pour me laisser un commentaire avec vos adresses mail (les commentaires ne sont pas publiés).

La gratte ? Je travaille le shred !!! Oui, cette technique barbare qui néanmoins donne des choses magnifiques que je vous invite à découvrir sur le Canon de Pachelbel revisité par Funtwo ou Mattrach (arrangé par Jerry C)... Envie de voir mes doigts caresser les touches et courir tous seuls sur le manche... (le premier ou la première qui fait une allusion ou une blague salace, je le/la défonce, c'est clair ?? ^^)

Dernière chose troublante dans ma vie : je ne dors pas en ce moment. Enfin, je dors genre 3 heures en 2 nuits... Depuis plus de 3 semaines c'est comme ça...
Dur de retrouver le sommeil ? Le cerveau qui travaille à plein régime, posant les questions, cherchant les réponses, parfois les trouvant...

Envie d'aller me faire un bon restau, envie de faire un truc en bonne compagnie, envie de faire découvrir mon chez-moi qui est presque fini d'installer, envie de faire des choses bien, envie de, envie de ...

Bref... Ne soyez pas timides, laissez-moi un message. Ou expliquez-moi quelle est votre excuse pour ne pas m'en laisser !
(Je n'en reviens pas que mes Cigales soient encore là, d'ailleurs !! Bisous à Béziers ;) !)

Rappels de backstage ...

Salle de bain ...


La guitare de Joe Strummer... 

  

Et un gratteux hasardeux qui la prend entre ses mains...





Et puis... Je ne sais pas pourquoi, mais je suis tombé sur ça, ce soir. C'est parti d'une envie de composer... Et ça a fini sur le net, à écouter ça...
http://www.deezer.com/track/70334878
http://www.deezer.com/track/70334882
http://www.deezer.com/track/70334883
http://www.deezer.com/track/2139647 (Grégoire, faut que tu arrêtes de me suivre !!!!)

Allez, cette nuit ne va pas être sous le signe du sommeil de toute façon...
On va se mettre quelquechose de plus joyeux !

Un peu d'énergie, puisque c'est ce qui me fait tenir en ce moment...


Bonne nuit, bonne journée, re-bonne nuit, je vous aime, des bisous !!